Souriez, vous êtes confinés

08/04/2020
Souriez, vous êtes confinés

Le message que l'on entend à longueur de journée : Gardez vos distances.

Dans la langue française, jusqu'à présent quand quelqu'un vous disait : "Tu ferais mieux de garder tes distances avec lui/elle", cela signifiait "Méfie toi, ce n'est pas quelqu'un de bien".

Et plus que le risque de maladie, c'est la méfiance et la défiance qui ressortent. Ce n'est pas Saint Bonnet, ce n'est pas le Cantal ni même la France, le même phénomène se produit un peu partout et encore plus dans les campagnes.

Si vous êtes sorti depuis le début du confinement, vous l'avez certainement ressenti. Les regards évitent de se croiser, si quelqu'un d'inconnu est croisé dans votre périmètre, il est regardé lourdement, fusillé du regard. (Même s'il est seul sur la voie publique, ne touche à rien, ne tousse ni n'éternue).

Alors gardons les distances oui mais ne devenons pas méfiants pour autant. Ne nous privons pas de moments de convivialité.

Lorsque l'on croise quelqu'un, sourions et profitons-en d'autant plus avant d'être tous masqués et que nous soyons tous ainsi privés des émotions des autres.

Ce n'est pas parce que l'on est confiné qu'il faut renoncer aux plaisirs. Au contraire !!! C'est le seul moyen de passer cette épreuve sans avoir trop de séquelles.

Je sors certainement un peu de mon rôle mais cela me tenait à coeur.

Clotilde